SLPJ.

Chers lecteurs,

Vous l’attendiez impatiemment, peut-être aussi impatiemment que Cerise, eh bien ça y est, le SLPJ (Salon du livre et de la presse Jeunesse) de Montreuil est passé.

Ce samedi 1er Décembre 2012, après presque deux heures de transport en commun, Cerise et son amie Audrey arrivent au Salon. Il est 12 heures. Brève pause déjeuner, et les voilà parties à l’assaut de ce géant de la littérature Jeunesse. Premier constat pour Cerise, le Salon n’a pas bougé, les stands tiennent les mêmes places, seuls les titres ont changé. Elles démarrent (bien-sûr) par Albin Michel Jeunesse et s’offrent chacune un Benjamin Lacombe. Swinging Christmas pour Cerise. Second constat, le Salon est bondé, archi-bondé même ! Il est difficile d’accéder aux stands et d’aborder les livres. Après un rapide tour de table des principaux éditeurs, une chouette halte chez “Le buveur d’encre” avec à la clef la rencontre inattendue de Marie Desbons, une chouette illustratrice que Cerise avait découvert avec “La mémoire envolée” et de Jean-Marie Robillard avec qui elle a signé le chef d’oeuvre intitulé “Le messager du clair de Lune” en 2011. Cerise repart avec une très jolie dédicace. Et le moral revient.

Cerise et Audrey esquivent gentiment le Pôle Numérique puis continuent la visite en passant par Les éditions du Jasmin (où Cerise glisse un petit CV, oui, recherche de stage un jour, recherche de stage toujours…) et par les éditions Rue du Monde où elles admirent quelques instants Solenn Larnicol qui illustre un livre, aquarelle en main. La visite se fait en accéléré, il y a décidément beaucoup trop de monde, l’espace est trop restreint, la chaleur trop étouffante. Après un rapide tour aux Editions Soleil, pour obtenir quelques informations où Cerise et Audrey se font tout simplement rembarrer par le personnel de la maison décidément pas commode, les filles décident d’aller découvrir le sous-sol et l’exposition 28W.

Rien de transcendant cette année mais l’expo est bien faite. La fatigue se fait ressentir, la déception de ne pas pouvoir voir Lacombe et cette ambiance pesante ont raison des copines qui décident de quitter le Salon un peu plus tôt que prévu.

Petite touche de déception et de nostalgie pour Cerise, mais faire le Salon un Samedi après-midi, ce n’était pas l’idée du siècle, malgré le billet coupe-file, et malgré l’enthousiasme à toute épreuve. Pas de regrets cependant, Montreuil Cerise y retournera (mais pas en week-end) et puis, la suite du week-end a été supra-chouette !

Rendez-vous donc en Mars prochain pour le Salon du livre de Paris.

En attendant, Cerise vous fera la critique (enfin, l’éloge, c’est selon) des trois ouvrages qu’elle s’est offert durant cette virée Parisienne.

Ce sera bien évidemment après tous les partiels de fin d’année, qui pleuvent littéralement en ce moment …

A très bientôt chers lecteur,

WITH LOVE, Cerise.

Rue du MondeDSC04983Solenn LarnicolLivresLe buveur d'encre28WMangaExpo

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s